Aller au contenu

Différents types d’obturateurs: avantages et inconvénients

L’obturateur d’un appareil photo est un dispositif intégré dans le boîtier permettant de contrôler le temps d’exposition du capteur à la lumière. Dans cet article, nous explorerons les avantages et les limites de trois types d’obturateurs dont les appareils modernes sont équipés: l’obturateur électronique, l’obturateur mécanique et l’obturateur électronique à rideau frontal.

L’obturateur électronique

Sans éléments mécaniques ni pièces mobiles, cet obturateur utilise des signaux électroniques pour contrôler l’exposition. Fait à signaler, les informations du capteur ne sont pas enregistrées globalement d’un seul coup mais sont plutôt lues de façon séquentielle par rangées de pixels successives, d’où l’expression «rolling shutter».

Silence de l’obturateur : L’obturateur électronique est pratiquement silencieux. C’est particulièrement utile dans des environnements sensibles au bruit, comme lors de la prise de photos dans situations où la discrétion est de mise.

Aucune vibration mécanique : Comme il n’y a pas de pièces mobiles physiques, l’obturateur électronique élimine le risque de vibrations mécaniques qui pourraient entraîner un flou de bougé.

Vitesses d’obturation élevées : L’obturateur électronique offre des temps de pose très courts et peut atteindre des vitesses d’obturation extrêmement élevées, ce qui peut être avantageux pour figer les sujets en mouvement rapide ou pour compenser une lumière trop intense engendrée par une grande ouverture.

Pas d’usure de pièces mécaniques : Étant donné qu’il n’y a pas de pièces mécaniques mobiles, il y a pas d’usure potentielle par rapport à l’obturateur mécanique.

Effet «Rolling Shutter»: Lors de la capture de sujets en mouvement rapide, l’obturateur électronique peut parfois causer des distorsions visuelles, connues sous le nom de «rolling shutter effect».

Problèmes en lumière artificielle: Avec certaines sources lumineuses (éclairage fluorescent, au néon ou au LED), l’obturateur électronique peut causer des aberrations en raison de la façon dont il interagit avec la fréquence de la lumière. Le fait d’activer l’anti-scintillement dans le menu de l’appareil peut atténuer ce phénomène.

Synchronisation du flash: L’obturateur électronique peut venir compliquer l’utilisation du flash en raison de l’instabilité de l’éclairage pendant l’exposition.

Limitation du paramétrage: Choisir l’obturateur électronique peut venir limiter des options de menu sur certains appareils.

 

L’obturateur mécanique:

Ce type d’obturateur comporte deux rideaux composés de lamelles qui s’ouvrent et se ferment pour contrôler l’exposition du capteur. Ils sont synchronisés avec le miroir dans les appareils reflex.

Absence de distorsion de mouvement : Contrairement à l’obturateur électronique, l’obturateur mécanique n’est pas sujet au problème de «rolling shutter», ce qui peut être déterminant pour des photos de sujets en mouvement rapide.

Compatibilité avec les sources lumineuses: L’obturateur mécanique a sensiblement moins de problèmes potentiels avec la lumière artificielle que l’obturateur électronique.

Synchronisation du flash: L’obturateur mécanique rend généralement plus aisée la synchronisation du flash que l’obturateur électronique.

Vitesse limitée : Comparé à l’obturateur électronique, l’obturateur mécanique peut être limité quand des vitesses d’obturation ultra rapides sont souhaitables.

Bruyant: Les obturateurs mécaniques peuvent produire un bruit audible, ce qui peut être gênant dans des environnements calmes ou lors de la prise de photos où le silence est souhaité.

Vibrations: Les rideaux de l’obturateur mécanique peuvent engendrer des vibrations susceptibles d’entraîner un léger flou de bougé sur l’image.

Usure potentielle: L’obturateur mécanique possède une durée de vie plus limitée. Après plusieurs milliers de déclenchement, il devient plus susceptible de tomber en panne.

 

L’obturateur électronique à rideau frontal

Certains modèles d’appareils photo récents offrent la possibilité d’un mode d’obturation hybride, l’«Electronic Front Curtain Shutter». Dans ce cas, un obturateur électronique est utilisé pour démarrer l’exposition et un obturateur mécanique vient ensuite terminer l’exposition.

Peu de distorsion des mouvements: Ce mode d’obturation ne présente pratiquement aucun effet de «rolling shutter».

Peu de vibrations: Il ne produit pas de flou de bougé du aux vibrations.

Vitesses d’obturation élevées : Il est aussi rapide qu’un obturateur électronique standard.

Synchronisation du flash: Il permet une vitesse de synchronisation du flash assez rapide.

Silence de l’obturateur : Est plus silencieux d’un obturateur mécanique.

Problèmes en lumière artificielle: Sous le scintillement de lumières artificielles, il peut lui aussi entraîner des problèmes de bandes noires à certains temps de pose.

En fin de compte, chaque type d’obturateur possède ses propres caractéristiques, ses avantages et ses inconvénients. Certains privilégieront la fiabilité des obturateurs mécaniques, tandis que d’autres opteront pour la flexibilité des obturateurs électroniques. Pour plusieurs, l’obturateur électronique à rideau frontal représentera une solution intermédiaire, offrant un compromis entre les deux technologies. En somme, le choix entre l’obturateur électronique, mécanique ou électronique à rideau frontal dépend des besoins spécifiques du photographe et des conditions de prise de vue.

Citation :

[motd]