Aller au contenu

Quelques idées pour réaliser de jolies macrophotographies

Pour les membres du Club de photo mauricien, l’échéance pour soumettre une photo dans le cadre du défi « macrophotographie » arrive bientôt, soit le 3 février prochain.

Si certains se sentent en panne d’imagination pour participer ou encore ont l’impression que de faire de la macrophotographie est compliqué, le présent article pourra probablement les inspirer.

A) Quelques astuces pour réussir de belles photos de macro :

  • Vous n’avez pas besoin de chercher des sujets inaccessibles et compliqués pour réaliser de belles macrophotographies. Utilisez des objets de tous les jours.
  • Faites attention à la lumière et à l’éclairage lorsque vous prenez des photos de macro. Des ombres dures peuvent gâcher une photo, alors utilisez des lumières douces ou diffuses pour éclairer votre sujet de manière uniforme.
  • Expérimentez avec des angles de vue inhabituels pour donner de la perspective à votre photo. Essayez de photographier votre sujet de haut ou de bas, ou de le placer en diagonale dans le cadre.
  • Enfin, n’oubliez pas de prendre votre temps et de faire plusieurs prises de vue pour capturer le sujet de la manière qui vous convient le mieux.

 B) Quelques idées de sujets en vrac pour la photo de macro:

  • Des détails de nourriture, comme du sucre, des épices, des grains de café ou des feuilles de thé;
  • De très minces tranches de fruits rétroéclairées;
  • Des textures de surface, comme de la pierre, du bois, de la soie, de la fourrure ou de la peau;
  • Des détails de plantes, comme des fleurs, des feuilles ou des graines;
  • Des objets anciens, rouillés, écaillés ou usés, comme des clés, des outils;
  • Des gros plans de crayons de couleurs en variant les alignements;
  • Des détails d’un instrument de musique comme les cordes d’une guitare ou le clavier d’un piano;
  • Des gouttes d’eau sur une surface comme du verre ou de la pierre;
  • Des bulles de boissons gazeuses dans un contenant de verre;
  • Un cube de glace rétroéclairé ou du givre sur une surface de verre;
  • Des goutes d’huile sur un contenant d’eau avec un fond coloré;
  • Des surfaces de minéraux ou de cristaux, comme du quartz ou du granit;
  • Des textures de tissus, comme la laine, la soie ou le coton;
  • Des jouets, des figurines ou des objets de décoration;
  • Des détails de coquillages et de pierres précieuses;
  • Des gros plans de livres, de documents manuscrits, de cartes ou de plans;
  • Des détails de timbres ou de pièces de monnaie;
  • Des ustensiles comme des fourchettes, des couteaux ou des cuillères;
  • Des gros plans des yeux de votre animal de compagnie;
  • La flamme d’une chandelle ou la fumée lorsqu’on l’éteint.

En résumé, un des intérêts majeurs de la macrophotographie, c’est qu’ont peut l’expérimenter presque partout avec quasiment n’importe quoi. Il ne faut pas avoir peur d’oser. Allez, bons clichés !

Citation :

« Si ta photographie n’est pas bonne, c’est que tu n’étais pas assez près » Robert Capa


Faites parler de nous sur les médias sociaux