Martin Lalonde

De souche hubertine, Martin a migré vers Val-d’Or afin de débuter sa carrière de pharmacien. À cette époque il installait sa première chambre noire dans une des pièces de son modeste 4 ½. De fil en aiguille, l’homme d’affaires se déplace dans la Mauricie, pour acquérir une pharmacie au Cap-de-la-Madeleine.

Comme suite à la fusion des grandes marques d’épicerie qui voulaient offrir des services pharmaceutiques, Martin vend son commerce pour migrer à Saint-Georges de Champlain, y bâtir une nouvelle pharmacie. Il y est toujours depuis cette époque, bien qu’il soit Trifluvien depuis 2010.

Fils de cadreur caméraman, devenu aiguilleur à Radio-Canada, Martin a trempé dans le monde de l’image comme Obélix dans la potion magique. Il a côtoyé l’arrière-scène par l’implication de son père pour tous les événements familiaux. Comment ne pas aimer la photographie?

Père de quatre enfants, procureur de soins de santé, son agenda est comblé, à souhait. Ce qui lui manque le plus est le temps pour approfondir ses connaissances dans les aspects techniques de la photo, autant en capture qu’au développement. Il aimerait fortement en avoir davantage. C’est la raison principale qui l’a motivé à joindre le ClubPM à l’hiver 2019, ce qui lui permet également d’échanger avec d’autres passionnés comme lui.

Avec un Bac dans le domaine de la santé, Martin possède une analyse pointue des secteurs qui l’animent. Il adore la technologie, celle associée aux communications, aux appareils photo, il possède des connaissances en montage vidéo, sensible à la colorisation de ce type de média. Nous avons beaucoup de points communs, lui et moi, concernant l’édition des images.

Il supporte sa famille et fourmille dans toutes les directions pour encourager ses jeunes dans toute une panoplie de sports. Un secteur de la photo qu’il apprécie particulièrement.

Aimant les défis, il côtoie plusieurs aspects du monde de la photo. Épicurien technologique, il est toujours à la découverte de secteurs photographiques qu’il maitrise plus difficilement. Du moins, il en est très curieux et il essaie par lui-même, pour la macro, les paysages, la lumière naturelle ou artificielle. Ses sujets de prédilection demeurant la photographie humaine, sportive, de rue et de spectacles. Il lit continuellement pour apprendre comment afficher le ‘’Wow’’ de la capture.

La citation qui m’a marqué lors de notre entretien:

Bien que la photographie est une activité principalement solitaire, je trouve qu’il existe un réel plaisir de partager nos connaissances, notre expérience et nos visions avec d’autres photographes. C’est grandement enrichissant pour tous.

Nomade, sans attaches suite à ses études, il est devenu citadin, vu que l’amour l’a accroché dans notre région.

Un entretien captivant avec cet homme, nous n’avons pas vu le temps passer, deux heures qui ont paru quelques minutes.

J’adore rencontrer les gens de notre club de photo.

Citation :

« Il y a les photographies qui ne montrent rien d’autre que ce que l’oeil voit; et il y a les photographies qui, au contraire, montrent que l’oeil ne voit presque rien » Dorothea Lange


Ce site utilise la 


Faites parler de nous sur les médias sociaux